Témoignages

Ils ont fait confiance à Cours Galien

Temoignage-Raphaelle-PACES

Raphaëlle

PACES validée, primante en 6ème position à Rennes

Une préparation complète et un suivi personnalisé dès la terminale pour entrer dans le numerus !

Raphaëlle admise en 2ème année de médecine témoigne sur ses deux années de prépa (Terminale Santé puis Prépa PACES) avec Cours Galien Rennes.

Quel est ton parcours ?

Ça fait très longtemps que je veux devenir médecin, depuis le début du collège à peu près, je dirais ; et au lycée, je m’étais pas mal renseignée sur comment aborder sereinement mon année de concours.

 

Comment as-tu connu Galien ?

En 1ère S, j’ai fait un salon de l’étudiant sur lequel j’ai rencontré les Cours Galien et j’ai découvert qu’ils proposaient une préparation aux terminales, c’était la Terminale PACES à l’époque, c’est désormais la Terminale Santé.

Je me suis inscrite et en terminale S, j’avais 4h de cours le samedi matin sur les matières que j’allais avoir en PACES donc en 1ère année de médecine au 1er semestre.

Après avoir obtenu mon bac S mention TB au lycée Emile Zola de Rennes, je me suis inscrite en PACES et j’ai décidé de refaire confiance au Cours Galien Rennes pour mon année de concours.

 

Que t’as apporté la prépa PACES de Galien ?

J’étais inscrite aux conférences, ce sont des séances d’entrainement en QCM; les tuteurs nous font ensuite une correction et là, on peut poser toutes les questions qu’on veut, revenir sur les points de cours etc.

J’étais aussi inscrite à l’option matières à calcul : ce sont des cours de soutien au 1er semestre en physique, mathématiques et chimie qui sont des matières, en fait, où il faut faire énormément d’exercices d’entraînement c’est très important pour être bien prêt le jour du concours et parfois on n’a pas toujours le temps de les faire avec la charge de travail qu’on a à côté donc ces séances étaient super pratiques !

Ce que j’ai beaucoup aimé à Galien, c’est le fait que nous soyons entrainés et que ce soient des tuteurs qui nous fassent cours donc ce sont des étudiants en santé en médecine, pharmacie, dentaire … en général en 2ème ou 3ème année qui nous accompagnent.

Ce qui est très intéressant, c’est qu’en plus du soutien pédagogique qu’ils nous apportent, ils nous donnent aussi leurs expériences, leurs astuces, leur méthodologie … bref, ce qui a fonctionné pour eux ou pas, et ce sont des conseils qui sont vraiment très précieux pour cette année de concours.

Pour mon année, c’était un peu particulier car on a eu un mois de révision en plus à cause du confinement et la crise sanitaire liée au Covid-19. Pendant toute cette période difficile, Galien a continué à nous accompagner en nous donnant des QCM à faire en ligne, des vidéos explicatives de la part des tuteurs etc.

Ils nous ont vraiment beaucoup encouragé et ça m’a vraiment permis d’aborder le concours sereinement et de réaliser que c’était possible !

 

Quels sont tes résultats ?

Finalement, j’ai fini 6ème en PACES à Rennes !

Et je vous recommande vraiment la préparation Galien pour le soutien qu’elle vous apporte.

 

Temoignage-Manon-RNS

Manon

En reconversion : Admise sur dossier en 2ème année de Kiné

Une année coup-double : Reconversion professionnelle réussie + Obtention du Bac S en candidat libre

Cette année 2019-20, Manon a suivi la prépa Remise à Niveau Scientifique proposée par le Cours Galien de Bordeaux et dès la rentrée prochaine, elle intègre une école de kiné après avoir été sélectionnée par voie de passerelle.

Quel est ton parcours ?

Concernant mon parcours, j’ai obtenu un Bac ES et Master 2 en traduction, puis j’ai travaillé pendant 3 ans en tant que traductrice à mon compte avant de me reconvertir.

Normalement pour entrer en école de kiné, on doit réussir les concours de 1ère année de médecine mais comme j’étais déjà titulaire d’un diplôme reconnu au grade de master j’ai pu prétendre à une passerelle c’est à dire une sélection sur dossier.

Vu mon parcours universitaire et professionnel, je pense que si j’ai été sélectionnée en kiné c’est en partie grâce aux Cours Galien !

 

Pourquoi as-tu fait une remise à niveau scientifique ?

Avant de soumettre ma candidature, j’ai senti le besoin de retourner à l’école pour me remettre à niveau dans les matières scientifiques puisque j’avais une formation de linguiste mais c’était aussi un bon moyen de voir si j’étais capable de reprendre des études dans un domaine qui m’était totalement étranger de prendre confiance en moi et de me sentir beaucoup légitime pour reprendre des études dans le secteur de la santé derrière.

Je n’étais pas obligée de faire cette prépa scientifique, personne ne me l’a demandé mais je pense que ça a pesé dans la balance !
Les jurés ont pu voir que j’avais un projet sérieux puisque j’avais déjà mis fin à mon activité professionnelle et que j’avais déjà fait la démarche de retourner à l’école.

Cependant, j’ai pas mal cravaché cette année et je me suis beaucoup investie, ça a été dur par moments mais ça été une double réussite puisqu’en plus de mon admission en kiné, j’ai obtenu mon Bac S en candidat libre !

 

Que t’as apporté la remise à niveau de Cours Galien ?

J’ai appris à travailler et à raisonner avec rigueur et les profs et toute l’équipe pédagogique ont vraiment été géniaux. Ils ont toujours été disponibles, de bons conseils, remplis de bienveillance et c’est vrai que cet aspect soutien psychologique pour nous rassurer et nous motiver tout au long de l’année ce n’est pas quelque chose de négligeable, c’est même plutôt précieux et c’est aussi pour ça que j’ai choisi le Cours Galien avec ses cours en présentiel plutôt que des cours à distance par exemple.

Je suis hyper reconnaissante envers le Cours Galien car non seulement ça m’a ouvert les portes de kiné mais en plus de ça, d’un point de vue personnel j’ai appris plein de choses sur le monde qui nous entoure.

 

Un petit conseil pour les futurs étudiants ?

Si je peux me permettre de donner un petit conseil :  » Faire une prépa scientifique, oui ça à son importance  »

Lancez-vous, n’ayez pas peur la plupart des écoles post-bac reconnaîtront votre effort et votre investissement et pour ceux qui voudraient repasser le bac S en candidat libre, reprendre le programme de 1ère et de Terminale en un an ; OUI, c’est faisable !

Il suffit de bosser, il n’y pas de miracles, ça va être dur mais on n’a rien sans rien donc travaillez, accrochez-vous, persévérez et surtout croyez en vous parce que vous pouvez y arriver !

 

Temoignage-Hajar-PACES1

Hajar

Admise primante - Bénéficiaire de la bourse médecine de Galien

Egalité des chances, élèves boursiers postulez au programme pour payer votre prépa moins cher !

Hajar, étudiante boursière, nous explique comment elle a pu bénéficier d’une prise en charge totale de se prépa médicale dans le cadre du programme d’égalité des chances de Cours Galien. Prépa couronnée de succès car elle a été admise primante en 2ème année de médecine.

 

Quel est ton parcours ?

Devenir médecin, c’est un petit peu un rêve depuis toute petite, et arrivée en terminale scientifique, j’entendais qu’un peu tout le monde allait prendre une prépa privée pour être accompagné pendant cette année.

Au début je n’y avais pas pensé mais après j’ai réfléchi ; l’année que j’allais entamer était la dernière année de PACES. Tout allait changer, on se savait pas ce qui allait se passer pour le redoublement.

Du coup, j’ai commencé à chercher des boites à colles mais je ne savais pas vraiment si j’avais les moyens de m’en payer une !

 

Pourquoi as-tu choisi Cours Galien ?

Et un jour, je rentre sur le site de Cours Galien et je vois qu’on parle d’une bourse médecine, cette bourse médecine offrait aux étudiants ayant eu mention TB au Bac, étant boursiers et primants la possibilité d’avoir les services de cette prépa gratuitement !

J’ai réussi à l’avoir et j’ai pu rentrer à Galien.

 

Que t’a apporté ta prépa Galien ?

Cette prépa m’a beaucoup aidée pendant cette année, ce que j’ai apprécié ce sont les entrainements, les conseils qu’on nous donne, les locaux, les cours retapés et aussi pendant le crise du Covid, Galien à mis en place les cours à distance et des entraînements en ligne pour pouvoir assurer une continuité pédagogique.

 

Quels sont tes résultats ?

Au début de l’année j’avais démarré un peu lentement ce qui m’a pénalisé au S1 avec des résultats moyens mais je ne savais pas si je pouvais rattraper mon retard et valider cette année-là. J’ai parlé avec des étudiants et avec le directeur et on m’a redonné espoir, on m’a fait comprendre que c’était possible.

Du coup, j’ai travaillé dur, j’ai continué à travailler et j’ai réussi à avoir mon année en étant admise avant choix pour le concours médecine !

 

Un conseil pour les futurs étudiants ?

Moi je pense que cette année a été dure au niveau mental, au niveau de la motivation.

Je pars du principe que savoir son cours ne suffit pas à lui seul, il faut aussi être très motivée et il faut aussi beaucoup s’entrainer.

Que ce soit pour les pour les cours par cœur ou pour les exercices appliqués comme en UE3 (comme la physique) et il faut aussi beaucoup s’entrainer pour réussir à s’adapter aux pièges !

Temoignage-Leana-Psychomotricien

Léana

En reconversion : Admise en école de psychomotricité

Une année pour bien débuter sa reconversion : Passer d’un BTS esthétique à une école de psychomotricien c’est possible !

Quel est ton parcours ?

J’ai obtenu un bac S option SVT en 2016, suite à ça j’ai réalisé un BTS esthétique que j’ai obtenu en 2018. Après je me suis vite rendu compte que le métier d’esthéticienne n’était pas fait pour moi donc j’ai préféré me réorienter !

J’ai découvert le métier de psychomotricienne et pour mettre toutes les chances de mon côté pour réussir le concours j’ai décidé de passer par une prépa.

 

Comment as-tu choisi ta prépa ?

Ma prépa, je l’ai sélectionnée grâce aux réseaux sociaux et aux forums étudiants.

En fait, sur les réseaux, d’après les anciens étudiants la meilleure prépa de Lyon : c’était la prépa de Cours Galien. Donc j’ai décidé de moi aussi aller là-bas et je vous le confirme : c’est vraiment une SUPER prépa !

 

Que t’a apporté Galien ?

On a des profs qui sont passionnés par leurs matières donc c’est beaucoup plus simple d’apprendre, qui nous suivent du début jusqu’à la fin, qui sont à l’écoute si on a la moindre question, le moindre problème, ils sont là pour y répondre.

Après ils nous font évoluer et ça se voit parce que l’on part avec des notes qui sont un peu catastrophiques au début de l’année et à la fin on arrive à avoir des bons résultats.

Ça nous permet aussi d’avoir des conventions de stage et vraiment, n’hésitez pas si vous avez la possibilité de faire des stages, faites-en ! C’est super l’enrichissant !

Moi, finalement, je n’ai pas passé de concours car je suis tombée l’année du confinement à cause du Covid. Mais même pendant cette période, les profs étaient là pour nous, ils nous ont soutenu, ils nous ont aidé à monter très rapidement notre dossier Parcoursup et grâce à eux et grâce à notre travail beaucoup ont réussi !

 

Quels sont tes résultats ?

Personnellement, j’ai été prise dans 3 de mes écoles et je pars l’année prochaine pour Vichy pour réaliser mes 3 ans d’études et devenir psychomotricienne.

Temoignage-Victor-PACES

Victor

Admis primant en 7ème position

Une préparation à partir du mois d’Août pour acquérir une bonne méthode de travail dès la rentrée !

Quel est ton parcours ? 

J’étais au lycée de l’Ascension à Rennes où j’ai eu un bac S spé SVT.

 

Comment as-tu choisi Cours Galien ?

J’ai su que je voulais faire médecine en classe de 1ère et dès lors, je savais que la sélection au concours de médecine était rude et qu’il fallait absolument s’y préparer le plus tôt possible et le mieux possible.

Ainsi pour mettre toutes les chances de mon côté et après avoir discuté avec les tuteurs au salon de l’étudiant j’ai choisi Galien comme prépa pour ma PACES qui m’avait déjà été conseillée !

 

Que t’as apporté ta prépa Galien ?

Galien m’a beaucoup apporté et ce sur plusieurs points :

J’ai notamment pu acquérir une méthode de travail que j’ai mise en place dès la rentrée, ce qui m’a permis de ne pas perdre de temps. Grâce au stage de préparation proposé par Galien, on a pu aborder les premiers chapitres des différentes matières mais c’était aussi une occasion de connaître les futurs PACES et aussi les tuteurs qui sont tous passionnés par la matière qu’ils enseignent ce qui la rend intéressante et plus simple à comprendre puis à apprendre.

Ils sont très à l’écoute et très réactif à la moindre question.

D’ailleurs venir à Galien pour les colles pendant l’année, par exemple, c’était le moment attendu de la semaine où on sortait et on retrouvait les autres, même si c’est pour faire des QCM ;)

De plus, ils ont su s’adapter aux évènements particuliers de cette année et nous accompagner au mieux pendant le confinement aussi bien moralement que notre méthode, notre travail en postant des exercices régulièrement.

 

Quels sont tes résultats ?

Notamment grâce à cet accompagnement, j’ai pu réussir ma PACES en un an et terminer 7ème !

Voilà, il ne reste plus qu’à vous souhaiter bon courage pour cette année.

 

Temoignage-Charlène-PACES

Charlène

Admise primante, 127ème position

Une combinaison de pédagogies très stimulantes pour nous mener à la réussite du concours !

Quels sont tes résultats ?

Je suis passée primante 127ème à la fac de Nantes après un Bac S mention TB.

 

Félicitations ! Comment t’es-tu préparée ?

Premièrement, j’ai réalisé la Terminale Santé pour augmenter au maximum mes chances de réussite au concours et pour ça je souhaitais m’avancer le plus possible dans plusieurs matières clés.

Par exemple, en bio-chimie on a vu une très grande partie du programme, ça m’a énormément servi ! On a également appris la résolution d’exercices dans différentes matières complexes comme la bio-physique et la chimie.

Ensuite, j’ai suivi la prépa Galien pendant l’année

 

Que t’a apporté la prépa Galien ?

Ce qui m’a particulièrement plu, c’est la combinaison de plusieurs pédagogies.

Premièrement, les colles qui sont entraînements de type concours pour s’évaluer régulièrement au sein de la promo et s’entraîner au maximum aux épreuves.

Ensuite, les cours de « perf » pour maîtriser les points compliqués du programme.

Et enfin, je ce que j’ai beaucoup apprécié, c’est l’accompagnement par ma marraine qui a partagé ses conseils et astuces, qui m’a guidée sur l’organisation du rythme de travail et ça m’a beaucoup stimulée !

 

Temoignage-Maelle-PACES

Maëlle

Admise primante, 34ème position

La PACES est une course contre la montre, prenez de l’avance pour réussir !

Pourquoi as-tu choisi de faire une prépa Cours Galien ?

J’ai toujours voulu faire médecine donc la PACES pour moi c’était une évidence et donc pour mettre toutes les chances de mon côté sur cette année, j’ai décidé m’inscrire à une prépa.

J’ai choisi la prépa Galien premièrement pour les cours de matières à calcul proposés deuxièmement pour le stage intensif d’été.

 

Que t’a apporté ta prépa Galien ?

C’est vrai que pour moi au lycée, les matières à calculs n’étaient pas du tout mon point fort, surtout les mathématiques … mais grâce à toutes les petites astuces et les conseils de méthodo qu’on a pu recevoir de nos conférenciers Galien j’ai été classée directement dans le numerus clausus au premier semestre !

En plus de ces cours la, ce qui m’a vraiment le plus aidé c’est le stage d’Août durant 4 semaines et c’est vrai que vu que la PACES est vraiment une course contre la montre, toute cette avance qu’on a pu prendre, elle est vraiment énorme en fait !

Sinon ma PACES a été assez particulière avec le virus, le confinement, le concours qui a été reporté mais ma marraine Galien était toujours là derrière moi, à me proposer de m’appeler pour me donner ses conseils et en fait, c’est hyper motivant d’avoir quelqu’un derrière vous qui vous guide, qui vous suit et qui vous ne lâche pas !

 

Quels sont tes résultats ?

Donc grâce à Galien, j’ai réussi le concours PACES primante classée 34ème ! 

 

Temoignage-Carla-Orthphoniste

Carla

Admise en école d'orthophonie

Une année de préparation pour maximiser vos chances d’admission en école d’orthophonie !

Quel est ton parcours ?

Je m’appelle Carla, j’ai 22 ans, je viens du Gard. J’ai fait un bac L option Théâtre et Cinéma suivi d’un BTS audiovisuel option image à Toulouse par la suite j’ai décidé de me réorienter.

 

Pourquoi l’orthophonie ?

L’orthophonie au début, c’était un peu flou pour moi mais j’avais ce besoin d’aider et de travailler dans le soin tout en gardant le bagage artistique que j’avais acquis.

 

As-tu fait une prépa ?

J’ai commencé à préparer le concours avec le CNED en autonomie, tout en travaillant à coté comme aide à domicile ou babysitter. Je pense que l’expérience est importante aussi bien pour le dossier que pour mieux comprendre certains enjeux de l’orthophonie.

 

Pourquoi as-tu choisi les Cours Galien ?

J’ai choisi les Cours Galien l’année suivante, parce que j’y ai trouvé au moment des JPO ce que je cherchais c’est à dire un corps enseignant appliqué, des amis, un cadre rigoureux et la pertinence de l’enseignement.

 

Que t’a apporté ta prépa orthophoniste Galien ?

Les cours Galien m’ont apporté de nombreuses choses notamment j’ai pu assister à des cours donnés par une orthophoniste et faire des journées observation dans un cabinet.

L’important ce n’est pas d’arriver en prépa en sachant tout et en ayant déjà toutes ses motivations en tête. Mais c’est d’user de chaque instant qui vous est donné dans cette prépa et de tous les moyens qui vous sont proposés pour trouver les réponses et s’armer pour les concours.

 

Peut-on devenir orthophoniste en présentant un trouble ?

On peut devenir orthophoniste et entrer en école en présentant un trouble, l’important, c’est de pas avoir peur d’aller voir des spécialistes.

Moi, j’ai un problème de diction qui est en train de se régler. J’ai commencé par subir une opération bénigne du frein de la langue et par la suite j’ai entamé une rééducation qui touche à sa fin.

 

Comment c’est passé ton année ? Quels sont tes résultats ?

Au niveau de cette année, c’était une année particulière avec l’annulation des concours en pleine crise sanitaire mais j’ai quand même eu la grande surprise et grande joie d’être admise à 6 écoles sur les 11 que j’avais demandées !

J’étais sur liste d’attente 19ème à Lyon, au bout de 3 jours j’ai été admise ! Du coup, ce matin j’ai décidé de m’inscrire à l’école de Lyon.

 

Un petit conseil pour conclure ?

J’ai vécu cette année comme un marathon pas comme un sprint car il faut savoir en chaque instant puiser en soi et dans ses amis pour trouver la confiance et garder le cap, parce la seule chose qui peut vous empêcher d’atteindre votre but : C’est de renoncer avant d’avoir essayé !

 

Temoignage-Julien-PACES

Julien

Admis doublant, 116ème position

La prépa apporte un cadre scolaire et une bonne ambiance de travail pour réussir !

Quel est ton parcours ?

Avant de renter en PACES, j’ai obtenu un bac scientifique à St Malo puis j’ai décidé de suivre des études de médecine après mes différentes expériences en tant que sauveteur en mer à la SNSM via des postes de secours où j’ai pu découvrir le métier de médecin.

 

Pourquoi as-tu choisi Galien ?

Si j’ai voulu faire une prépa c’est pour mettre toutes les chances de mon côté et j’ai choisi plus précisément Galien parce que j’avais de très bons échos et je savais qu’il y avait des supports intéressants sur lesquels travailler.

 

Que t’a apporté ta prépa Galien ?

Au final, ce que m’a apporté Galien, c’était une bonne ambiance de travail, des tuteurs toujours à l’écoute et des colles complètes et intéressantes.

 

Quels sont tes résultats ?

En terme de résultats, je suis passé carré et j’ai fait successivement un classement de 294ème et 116ème.

 

Un petit conseil pour les futurs étudiants ?

Si je pouvais donner un conseil aux étudiants, ce serait de se faire confiance et d’y aller à 100% pour ne pas avoir de regrets parce qu’un an c’est court et c’est intense !

 

Temoignage-Yasser-PACES

Yasser

Admis primant en 73ème position

En PACES, il faut tout faire à fond, pas de demi-mesure !

Quel est ton parcours ?

Depuis tout petit je voulais faire médecine. Pour moi c’était médecine et que médecine du coup j’ai fait un Bac S au Lycée Victor et Hélène Basch, et par la suite je me suis lancé dans le challenge de la PACES … car la PACES c’est vraiment un challenge !

 

Pourquoi as-tu choisi Cours Galien ?

Pour cette fameuse année, j’ai décidé de m’inscrire dans une prépa pour vraiment mettre toutes les chances de mon côté. Pour le choix de la prépa, je me suis renseigné sur toutes celles qui existaient

Au final, j’ai choisi les Cours Galien et je ne le regrette vraiment pas, ça m’a apporté beaucoup de choses !

 

Que t’a apporté ta prépa Galien ?

Déjà pour moi qui est important, c’était sur le plan moral de tenir le coup. Du coup, il y avait le système de parrainage qui était vraiment pas mal, moi ça m’a beaucoup aidé !

Aussi l’aspect méthodologique de tous les conseils et les outils qui nous ont été fournis, je pense vraiment que ça m’a évité de faire plein d’erreurs … plein d’erreurs que l’on fait souvent en 1ère  première année.

Et aussi les colles et les MAC (Matières à calculs), les MAC ça c’est vraiment pas mal ! Je sais qu’au S1 on n’a pas forcement le temps de travailler les matières à calculs et du coup le fait d’avoir des petits créneaux dans la semaine où l’on revoit tout, ça permet vraiment d’être au point ça c’est vraiment cool !

Et aussi, les colles et les MAC ce qui était bien, c’est que ça permettait de décrocher de l’aspect BU ou maison, ne pas être enfermé, travailler tout seul ou même à la BU à plusieurs, sortir des cours un peu, de toujours lire et relire ses cours, c’était différent … même si on est toujours dans apprentissage.   »T’es toujours en PACES de toutes façons … on ne fait que ça quand on est en PACES ! »

Je ne pensais pas à autre chose mais quand même ça permettait de déconnecter un peu de cet aspect-là : lire, relire … ça permettait de relâcher la pression on va dire.

 

Quels sont tes résultats ?

Alors à l’issue de la PACES j’ai été réçu 73ème en 1ère première année, ça m’a beaucoup aidé la prépa !

Je ne pense pas que ça se serait passé comme ça si je n’avais pas choisi de m’inscrire dans une prépa Galien.

 

Un petit conseil pour les futurs étudiants ?

Si jamais vous hésitez à vous lancer dans la PACES ou que vous allez vous lancer dans la PACES ; j’ai un conseil à vous donner :

Ne pas faire de demi-mesure quitte à faire des sacrifices faites les vraiment !

Quand vous travaillez, travaillez vraiment … et quand vous faites des pauses aussi, faites vraiment des pauses ! En fait il faut tout faire à fond, pas de demi-mesure !

Quant à la prépa, si vous décidez de vous inscrire dans une prépa : utilisez les outils qui vous sont fournis mais vraiment utilisez les biens comme il faut ! Ne pas aller en colle ou en MAC juste pour y aller et faire acte de présence ; c’est vraiment important d’écouter et appliquer après tous les conseils qui vous sont donnés.

Syrine

Syrine

Admise à l'IRTS à Marseille

Un suivi de proximité par des professionnels et des effectifs réduits pour bien préparer son dossier Parcoursup et ses oraux !

Je m’appelle Syrine, je vous fais un petit retour sur la préparation aux carrières sociales du Cours Galien à Aix en Provence.

J’ai été étudiante cette année.  J’ai connu la préparation par le biais de ma meilleure amie qui a fait elle-même sa préparation avec Cours Galien. Elle m’a dit que du bien sur cette préparation ! Elle avait fait des recherches sur le taux de réussite, la réputation etc. Je peux venir confirmer ses dires. On avait vraiment un suivi de proximité, on était encadré par des professionnels tout le temps disponibles pour nous. Ils nous ont permis d’avoir un bon dossier Parcoursup et notamment de faire un bon oral, d’être préparée à toutes les questions possibles mais aussi d’effectuer des stages, de consolider nos connaissances du métier. La prépa m’a vraiment beaucoup beaucoup apporté cette année !

Ce que j’ai le plus apprécié, c’est qu’on était en petit comité, en effectif réduit et ce qui permettait un suivi de proximité vraiment EXCELLENT. C’est ce que j’ai le plus apprécié dans cette prépa !

 

Temoignage-Alexia-Psychomotricien

Alexia

Admise à ISRP Vichy

Stages, méthode de travail, profs à l’écoute : tout pour faire un dossier Parcoursup béton !

Quel est ton parcours ?

Je m’appelle Alexia, j’ai 20 ans et je vais vous parler de mon parcours pour arriver en école de psychomotricité.

J’ai d’abord passé un bac ES, puis j’ai fait une première année de préparation aux concours mais elle n’a pas été suffisante … je n’ai pas intégré d’école !

Mais elle m’a vraiment permis de remettre à niveau surtout en biologie et d’acquérir un début de méthodologie pour les résumés en français.

J’ai fait ensuite une deuxième année de préparation aux concours psychomotricien, cette fois ci à la prépa Cours Galien.

 

Quels sont les points forts de Galien ?

Chez Cours Galien, j’ai vraiment acquis une méthodologie de travail et de réponse aux questions dans les deux matières.

Les professeurs ont toujours été présents pour nous, à l’écoute, ils ont su nous aiguiller, nous aider au mieux et même nous aider à faire nos choix de lieu de concours.

Les enseignants sont vraiment géniaux et il faut vous écoutiez leurs conseils : ils sont toujours de bons conseils !

Ils ont aussi su s’adapter aux événements particuliers de cette année (confinement Covid-19) et ils nous aidé à constituer nos dossiers Parcoursup comme il faut pour qu’ils soient bétons et pour que l’on soit pris dans les écoles qu’on souhaitait !

 

Que t’a apporté ton stage ?

J’ai aussi réalisé un stage en psychomotricité en hôpital gériatrique et en addictologie. Ça m’a déjà permis de me remotiver parce qu’une année de prépa aux concours, c’est difficile, c’est intense et parfois on a un peu des baisses de moral. Ça m’a vraiment aidé et ça m’aussi permis de me rendre compte que la psychomotricité est utile dans tous les domaines, de voir tous les champs d’actions possibles et manière d’agir possible.

 

Quels sont tes résultats ?

C’est grâce à toutes ces raisons que j’ai réussi à être intégrée à l’école de Vichy (IRSP de Vichy), l’école qui me plaisait le plus.

Du coup, je rentre en école de psychomot’ à la rentrée en Septembre ! « Je suis ravie ! ça fait depuis que j’ai 15 ans que je veux faire psychomot’ donc autant vous dire que c’est pour moi un truc de fou ! »

 

 

Ludivine

Ludivine

Admise à l'IREIS de Bourg en Bresse

Un encadrement par de vrais travailleurs sociaux et un projet solidaire pour valoriser son dossier Parcoursup !

Je m’appelle Ludivine, j’ai 19 ans et j’intègre l’IREIS de Bourg en Bresse pour devenir éducatrice spécialisée à la rentrée 2020.

Pour réussir mon concours, j’ai décidé de faire une prépa Galien.

J’ai fait une prépa l’an passé pour l’orthophonie et j’ai bifurqué pour le social. C’est un métier que je connaissais très peu lors de ma rentrée en prépa mais les cours de module de professionnel donnés par une véritable educ’ spé’ m’ont permis de beaucoup mieux connaitre le métier et de développer ma motivation à l’exercer.

Ensuite les cours de français m’ont permis d’acquérir de nombreuses bases que j’avais perdues et de passer ma certification voltaire que je vous conseille vivement de faire si vous avez l’opportunité.

Ensuite les cours de culture de générale sont passionnants, en effet on peut voir beaucoup de contenus que ce soit le handicap, la fin de vie, la maltraitance … que vous retrouverez dans votre future carrière donc c’est déjà bien d’en avoir un certain aspect.

Ensuite les cours d’oraux m’ont permis de beaucoup m’entrainer pour les oraux et de positiver car mes stages s’étant très mal passés, j’avais beaucoup de mal à en parler en bien et m’ont permis de les valoriser dans mon dossier parcoursup.

Pour finir, je parlerai du projet d’action solidaire, qui est pour moi, un point majeur et un gros atout que vous pouvez avoir dans votre dossier et je vous conseille de le faire à fond et d’y mettre beaucoup d’efforts car c’est vraiment quelque chose qui a joué dans la balance.

 

Temoignage-Maxence-Psychomotricien

Maxence

Admis à l’école de psychomotricité de Lyon

Une préparation intensive pour blinder son dossier Parcoursup et réussir les oraux !

Quel est ton parcours ?

Je m’appelle Maxence, j’étais en prépa psychomotricien à Cours Galien durant l’année 2019-2020

J’ai eu un bac scientifique, je suis parti en PACES donc la 1ère année de médecine. J’avais fait une prépa en complément des cours de la fac afin d’augmenter mes chances, donc j’avais déjà une première expérience de la prépa. Finalement, je me suis aperçu que ce n’était pas ma voie et j’ai décidé de me réorienter en psychomotricité.

 

Pourquoi tu as choisi Galien ?

J’avais eu des retours positifs sur Cours Galien car c’est aussi une prépa qui a des étudiants en PACES.

J’y suis allé, je me suis présenté aux JPO et j’ai rencontré un professeur de français qui m’a expliqué l’encadrement, l’enseignement, comment ça se passait, combien on était …

Je me suis vite aperçu que c’était quelque chose de sérieux et qui me convenait. Finalement, j’ai décidé d’y aller pour augmenter mes chances de réussite au concours d’entrée en école de psychomotricité.

 

Que t’a apporté la prépa Galien ?

On était une vingtaine dans la classe à peu près ça permet une bonne ambiance familiale. On s’entraidait quand on avait des soucis, on se donnait des conseils, etc.

Avec les professeurs, aucuns soucis non plus, je m’entendais super bien avec eux. Ils étaient vraiment derrière nous pour nous aider à nous améliorer, donner des conseils. Par exemple, chaque semaine on pouvait voir le professeur principal (prof de bio) pour lui parler de nos problèmes de moral, problèmes de cours ce que l’on avait compris pas compris, avoir des conseils pour augmenter nos performances, etc.

 

Comment s’est passé ton année ?

C’était une année plutôt compliquée, parce qu’on a eu les réformes Parcoursup donc une partie du concours était sur « écrit » pendant qu’une autre était sur « oral ». C’était un peu le bazar, on ne savait plus trop où donner de la tête.

Les professeurs étaient vraiment là pour nous dire comment s’améliorer quel concours était sous forme d’écrit ou d’oral. Pour nous donner des conseils pour l’oral parce c’était quelque chose qu’on ne connaissait pas.

 

Quels sont les points forts de ta prépa Galien ?

Ils n’ont pas hésité à nous aider à « blinder » notre dossier Parcoursup

Parce qu’il faisait qu’on passe par Parcoursup à la base. Ils nous ont conseillé par exemple de faire du bénévolat, la certification Voltaire, ils corrigeaient nos documents même en dehors des cours. Ils nous donnaient beaucoup de conseils, ils nous proposaient même de s’entraîner à l’oral avec eux en dehors des cours.

J’ai eu une très bonne expérience là-dessus et jusqu’à la fin de l’année, même pendant la période de confinement à cause de la pandémie du corona virus. On a continué à avoir des cours, il y avait des groupes de discussions qui ont été mis en place pour continuer à discuter pour comprendre ce que l’on n’avait pas compris.

 

Quels sont tes résultats ?

Finalement, j’ai eu 5 écoles de psychomotricité dont Lyon. C’était vraiment celle que je voulais et franchement je pense que c’est l’encadrement des professeurs qui m’a vraiment aidé à avoir l’école que je voulais !

En plus des cours qui étaient de qualité, les professeurs nous ont vraiment aidé à « blinder » notre dossier Parcoursup, à ressortir le meilleur de nos expériences pour pouvoir obtenir l’école que l’on voulait. Merci beaucoup à eux.

 

Un petit conseil pour les futurs étudiants ?

C’est une année évidemment qui est compliquée mais il faut travailler, il faut y aller, il faut y croire, c’est possible pour tout le monde ; il n’y a pas photo !

 

Aline

Aline

En reconversion : Admise en école d’orthoptiste

Une année pour bien commencer sa reconversion vers les métiers paramédicaux !

Je m’appelle Aline, j’ai 27 ans, pendant près de 10 ans j’ai travaillé en cuisine, en ayant un Bac technologique et un BTS en hôtellerie restauration. L’année passée, j’ai décidé d’entamer une reconversion professionnelle afin de devenir orthoptiste.

C’est à ce moment-là que j’ai contacté le Cours Galien d’Aix-en-Provence pour parler de mon projet d’études. Conclusion, il était nécessaire de faire une remise à niveau scientifique !

Durant cette année, les enseignants et la direction ont été particulièrement impliqués et pédagogues !

Lors des résultats Parcoursup, j’ai très satisfaite en découvrant que j’ai admise à l’école d’orthoptie de Toulouse !

x

LES RDV GALIEN : Rencontrez les équipes Galien lors de nos JPO et salons


Voir le calendrier des évènements >>