Prépa aux concours Paramédicaux

Le métier d’orthophoniste

L’orthophoniste est chargé de la rééducation des troubles du langage oral et écrit chez l’enfant et l’adulte sur prescription d’un médecin généraliste ou spécialiste (ORL, pédiatre, phoniatre).

- Il dresse un bilan orthophonique, définit un programme de rééducation et pratique des actes de dépistage.

- Il intervient sur les troubles de la parole, de la déglutition, de la voix et de la respiration ; il traite les défauts de prononciation (bégaiement, dysphasie…), du langage écrit (dyslexie), les difficultés d’écriture et de calcul et la perte de parole.

Débouchés

80% des orthophonistes exercent à titre libéral en cabinet individuel. Ils peuvent aussi être salariés à l’hôpital (pédiatrie, neurologie, ORL, rééducation fonctionnelle) ou dans des centres spécialisés.

Qualités requises pour ce métier

Patience, écoute, stabilité émotionnelle.

Déroulement des études

La formation s’étend sur 5 années comprenant un enseignement théorique, pratique et des stages (psychiatrie, sciences du langage, système nerveux, maîtrise des différents troubles cliniques, phonation, pathologie, thérapeutique…). Elle est sanctionnée par un Certificat de capacité d’Orthophonie (Bac+5).

Épreuves d’admission

Les modalités du concours d’entrée varient selon les écoles d’Orthophoniste, mais toutes requièrent une parfaite maîtrise de la langue française, une solide culture générale et une aisance en entretien.

  • Entre 2 et 5 épreuves écrites sur la communication écrite : orthographe, grammaire, sémantique, techniques littéraires, culture générale, tests psychotechniques et biologie aussi.
  • Des épreuves orales : un ou plusieurs entretiens avec un jury composé de professionnels et de psychologues.

Devenir orthophoniste – la fiche métier complète :

copyright : icônes fournies par flaticon.ORTHOPHONISTE

 

orthophoniste

Où effectuer cette prépa ?

13 centres Galien partout en France vous proposent cette formation