Comme tout changement, le passage du Lycée à la Faculté est souvent compliqué :

  • Cours en amphithéâtre surchargé sans échange avec les enseignants, visioconférences, enseignement sur DVD (Faculté de Grenoble)
  • Quantité accrue de travail personnel,
  • Prise de notes sans remise systématique de polycopiés,
  • Nouvelle méthode d’apprentissage,
  • Echéance très rapide des premières épreuves du concours (seulement 3 mois après la rentrée universitaire),
  • Obligation de réorientation en cas de mauvais classement au premier partiel.

Ces changements nécessitent une adaptation rapide et la mise en place d’une organisation personnelle de travail.
En PACES, la sélection du concours est fixée par un numerus clausus qui détermine chaque année le nombre d’étudiants autorisés à poursuivre leurs études en deuxième année.