Comme tout changement, le passage du Lycée à la préparation d’un concours est souvent compliqué :

  • pas de formation universitaire préparant spécifiquement aux épreuves de sélection des écoles paramédicales,
  • isolement, absence de cadre de travail,
  • nouvelles méthodes d’apprentissage,
  • de plus en plus de candidats et un nombre de places qui n’augmente pas,
  • un niveau d’études et de connaissances de plus en plus élevé,
  • une charge de travail importante,
  • des disciplines nouvelles et difficiles.

Ces changements nécessitent une adaptation rapide et la mise en place d’une organisation personnelle de travail.

La sélection des concours est fixée par un numerus clausus qui détermine chaque année le nombre d’étudiants autorisés à intégrer l’école de leur choix.